Un week-end d'escalade en Ardèche

Alex, la Star(e) de la Moselle, nous fait le compte-rendu du week-end d'escalade qui a eu lieu en Ardèche durant le pont de l'ascension
A la fin du texte vous aurez accès au diaporama illustrant toutes les péripéties


Les membres de Cairns s’attaquent au granite Ardéchois.

Las de manger du pouding, Benoit Ott était en quête de quelque chose de plus consistant à se mettre sous la dent. Après quelques recherches, il proposa à 9 membres de Cairns de le rejoindre pour le week-end de l’ascension au Cheylard, en Ardèche, pour y croquer du granite.
Jeudi, à peine arrivé, alors que certains mangeaient encore leur casse croute, les plus impatients tentaient déjà de moissonner leurs premières croix sur le rocher du Cheylard.
Tout au long de l’après midi, les dièdres, dalles et autres fissures on été enchainés avec voracité. Ce fût même l’occasion, pour certains, de parfaire leur technique d’assurage à partir du relais.
Vers 19h00, pas encore tout à fait rassasiés, un orage nous fit quitter les lieux prématurément. Cette météo capricieuse allait nous accompagner durant tout le reste du séjour.
La journée de Vendredi débuta sous la pluie et, bien que super motivés, il a fallu se rendre à l’évidence que nous ne pourrions pas grimper.
L’Ardèche ne propose pas seulement de beaux rochers d’escalade, mais aussi de beaux produits du terroir, et ce sont ces produits dégustés à l’occasion d’un apéro/déjeuner qui nous ont permis de prendre notre mal en patience.
En début d’après midi, quand le soleil fut enfin de retour, nous nous sommes empressés de passer à l’assaut du deuxième site repéré par Benes. Il s’agissait cette fois d’un vrai site avec plusieurs secteurs, proposant beaucoup de voies courtes mais aussi quelques belles voies longues et aériennes. Le manque de grimpe du matin a été largement compensé par une après midi longue et intense qui se termina lorsque le gardien du gîte téléphona à Benes pour lui signifier que nous étions en retard pour le repas et qu’il était grand temps de rentrer.
Après ce copieux repas certains avaient encore faim. Oui chez Cairns il y a des gourmands…de grands gourmands et c’est à la demande de l’un d’eux que toute l’équipe se retrouva au pied du rocher du Cheylard pour prendre le dessert : Quelques voies en nocturne à la frontale.
Cette escapade nocturne fut de courte durée car la pluie était à nouveau de retour et ne laissait présager rien de bon pour le lendemain.
Le samedi, au réveil, les inquiétudes de la veille étaient dissipées : le soleil était là.
La journée fut consacrée à la découverte d’un troisième site avec plusieurs secteurs sur un granite de toute beauté et accrocheur à souhait. Voies courtes, voies longues, dalles, toujours avec un équipement plus qu’abondant. Cette belle journée s’acheva autour d’un apéritif offert par notre président qui, malheureusement, n’avait pu nous accompagner lors de ce séjour.
Malgré la météo maussade du dimanche matin qui dissuada les plus fanatiques de faire une dernière voie, tous les participants avaient un grand sourire dans le visage. Ils étaient heureux d’avoir troqué pour quelques jours le grès vosgien contre le granite Ardéchois.

Alex

Voir le diaporama des photos